Fabrication d’un bac à compost

fiche composteurPourquoi faire un Bac à Compost, ou Composteur ?
Ben pourquoi pas, déjà !
Pour un jardin potager bien nourrit évidemment ! Pour éviter les engrais d’origine douteuse, pour ne pas mettre de pesticides dans ses tomates, pour être sûr de ce que l’on va manger…

Niveau de difficulté : être motivé !
Nombre de biscotos nécessaires : 1 personne, mais à douze c’est plus sympa !

Matériaux :

  • Palettes de récupération ou planches de bardage traitées
  • Tasseaux de charpente ( environ 1€ les 4m. Linéaires )
  • Vis à bois en métal non oxydable ( récupération ou achat environ 3€ les 150 gr. )
  • Tôle ou Plaque en plastique ( pour le couvercle )
  • Charnières ( si on veut pour le confort de l’ouverture du couvercle )
  • Peinture ou lasure ( pour protéger le bois du pourrissement )

Outils :

  • Ponceuse ( ou Papier de verre ) : facultatif
  • Pinceaux
  • Scie sauteuse ou égoïne
  • Mètre ruban
  • Crayon
  • Visseuse ( ou tourne vis )
  • Barre à mine ou pied de biche
  • Cisaille

Comment procéder :

  • Faire un croquis du bac à réaliser avec les dimensions souhaitées (il peut être carré, ou très large et peu long, etc… mais doit tout de même posséder un profondeur suffisante ( minimum 1m. )).
  • Démonter les palettes à l’aide d’une barre à mine.
  • Tracer au crayon les marques de découpe, et Couper les planches aux longueurs choisies avec une scie sauteuse. Faire de même avec les tasseaux.
  • Peindre ou lasurer l’ensemble, laisser sécher 24 heures.
  • Assembler les quatre côtés, en prenant soin de prévoir une trappe au bas d’un bord ou devant, pour faciliter la récupération du compost prêt à l’emploi.
  • Couper à l’aide d’une cisaille la plaque de tôle ou de plastique, et la positionner sur le dessus du bac. On peut la fixer avec des charnières pour en faciliter l’ouverture. La plaque évitera un trop plein d’humidité lorsqu’il pleut et aidera à concentrer la chaleur les jours de beau temps…

Et voilà, le bac à compost est prêt à être utilisé ! Bravo !

* Petite astuce : on peut le faire incliné, avec une tôle ondulée en pente, ajouter une petite gouttière le long et mettre un bac de récupération d’eau à côté…