Poésie VS Publicité

qrcode-poésievspub

Télécharger cette fiche

FICHE ACTION : POÉSIE VS PUB.

Niveau : Facile.
De 4 à 8 personnes.
Durée : Temps d’impression + 2 à 5 heures.

Marre du matraquage publicitaire ? Ras-le-bol de la pollution intellectuelle ? Assez de l’incitation permanente à la consommation, qui nourrit en nous tous un désir inutile et toujours croissant ? L’envie de réagir ? Besoin de dénoncer cette folie ? L’âme d’un poète et le cœur d’un artiste sommeillent en vous ?

Attention ! Cette activité est pour vous !!

Le but de cette démarche est de se ré-approprier, de manière collective, l’espace public. L’objectif est de mener des actions de sensibilisation afin de sensibiliser l’opinion publique contre la pollution publicitaire.

poésie vs pub

Mode d’emploi :

  1. Pour démarrer, il suffit d’un petit groupe de personnes motivées et qui souhaitent mener une action contre la publicité. Si vous possédez quelques dons artistiques tels que l’écriture de poésies, ou encore la facilité de dessiner, mettez-vous à l’œuvre et composez. Si vous êtes peu créatifs mais déterminés, mettez-vous en lien avec des artistes du dessin, des virtuoses de la prose.
  2. De toutes façons, il est important de proposer à un maximum participants d’apporter leur contribution à cette action. Pour cela, vous pouvez faire appel à vos amis, mais le mieux est de créer un espace dans les réseaux sociaux où tout le monde pourra s’exprimer, poster des dessins, des poèmes, des phrases choc, des slogans, etc… Bien évidemment, tout ceci doit être sur le thème de la dénonciation, et rester dans un esprit anti-publicitaire.
  3. Vous devrez ensuite choisir les œuvres les plus parlantes et percutantes, celles qui pourront attirer l’attention du plus grand nombre et interpeller l’opinion publique.
  4. Lorsque vous avez réuni suffisamment de poésies, dessins, etc… imprimez-les en petit ou en grand. Faites des affichettes, des affiches… vous pouvez aussi faire des auto-collants que vous distribuerez aux gens qui souhaitent participer. Cela permet aussi d’élargir le cercle géographique dans lequel votre action sera effective. ( « les enfants se les arrachent ! » )
  5. Choisissez une zone d’action, par exemple le centre ville, et recouvrez tous les panneaux publicitaires que vous croiserez sur votre passage avec vos petites et grandes œuvres. Allez-y franchement ! Les publicités doivent disparaître !

Matériel :

  • une imprimante et beaucoup de papier
  • des grandes feuilles sur lesquelles vous vous exprimerez et qui pourront recouvrir entièrement les panneaux
  • ciseaux
  • feutres, peinture, stylos…
  • scotch
  • de bonnes chaussures et une motivation à toute épreuve !

Vous pouvez aussi prévoir d’ajouter à votre action « poésie vs pub » un atelier complémentaire : la fabrication d’un arbre en papier mâché, afin d’attirer l’attention sur votre démarche.

Il vous faudra récolter un maximum de prospectus et journaux publicitaires, les plonger dans une grande bassine remplie d’eau et d’un peu de farine ( pour faire une colle ), mélanger le tout pour obtenir une pâte épaisse, et avec vos mains et celles de ceux qui veulent participer ( vous devrez mettre des gants car ces encres et le glaçage et blanchissage de certains papiers sont toxiques! ), construisez un arbre comme si vous faisiez de la pâte à modeler.

L’idée à défendre est de faire prendre conscience au public endormi, lobotomisé ou retissant, l’envers du décor : la quantité de publicité papier que nous recevons dans nos boites aux lettres chaque année correspond à un arbre détruit pour un habitant !

Pour résumer : « La créativité de l’esprit par la poésie contre l’endormissement du cerveau par la publicité »… Et toujours dans le partage et la joie !

Voici quelques poèmes pour démarrer !