Petite guide à utiliser en assemblée

Télécharger cette fiche

Télécharger cette fiche

Une Assemblée est un espace de rencontre, à partir de l’égalité entre les personnes ayant un objectif, un but commun.

Cela peut être :

  • Information: les participants exposent des informations d’intérêt commun. Il n’y a pas de débat.
  • Réflexion: il s’agit de réfléchir ensemble, de penser sur un sujet, une situation, un problème. Vous devez donner des informations, mais il n’es pas nécessaire d’arriver à une décision pour le moment.
  • Décision: implique que le groupe doit en arriver à une conclusion ou à une résolution conjointe sur le sujet travaillé. Pour ce faire, il est nécessaire que se donnent les deux étapes précédentes (avoir une information et réfléchir à son sujet), pour arriver à la construction d’un consensus.

Trois rôles sont donnés aux volontaires.

SCRIBE. Ils notent les discussions, ou au moins les grandes lignes, puis les recopient sur internet afin d’avoir un regard sur ce qui se passe dans chaque assemblée.

FACILITATEUR. Ils aident au débat en proposant des méthodes, essayent que l’on suivre l’ordre du jour, calment les tensions, etc. Ils ne décident rien, mais ne font que des propositions votées au consensus par l’ensemble des membres de l’assemblée. [ tout le monde peut proposer un vote ]

DISTRIBUTEUR DE PAROLE. Ils repèrent qui lève la main et ils donnent la parole aux membres de l’assemblée qui le demande en suivant l’ordre des signes de mains.

DÉROULEMENT D’UNE ASSEMBLÉE.

  • On fait un tour de cercle pour définir l’ordre du jour.
  • On suit l’ordre du jour, sans être trop rigoureux non plus.
  • On définit ensuite les points importants et on peut créer des actions, des groupes de réflexions, etc.
  • On peut recommencer un nouvel ordre du jour, ou clore.

POUR COMMUNIQUER PLUS FACILEMENT, ON UTILISE DES SIGNES.

Si l’on souhaite prendre un tour de parole, on lève la main.

Si l’on souhaite intervenir directement sur ce que dit l’intervenant, on agite son index devant soi. La réponse directe est prioritaire aux tours de paroles. Mais la réponse directe ne doit faire que quelques mots, il faut répondre d’une façon très concise sinon on perd le fil de la discussion initiale. La réponse directe permet d’apaiser les tensions car on peut fixer rapidement les doutes et incertitudes de chacun quand aux propos tenus.

L’accord avec l’intervenant e est exprimé en agitant les mains en haut, paumes ouvertes.

Le désaccord est exprimé en plaçant ses bras en croix en haut.

Si l’on juge que l’intervention dure trop longtemps, on rapproche les paumes des mains, pour signifier plus court.

Si l’on doit intervenir immédiatement concernant un point technique en dehors des discussions, on place ses mains en T.

Si l’on souhaite que cesse le brouhaha dans l’assemblée, on place ses mains en triangle au dessus de sa tête.

Si on veut que l’intervenant parle plus fort, on lève les paumes des mains.

Signes utilisés en assemblée

Signes utilisés en assemblée